Il détournait de l'argent pour un club

— 

Le tribunal de Nanterre a condamné vendredi à deux ans de prison

avec sursis et 20 000 euros d'amende

l'ex-président d'un club de football des Hauts-de-Seine. Denis-Marie Cintura était jugé pour le détournement de plus de 300 000 euros de subventions destinés à une association. Aujourd'hui patron de la Fédération française des sports de contact, il a été reconnu coupable de complicité et de recel d'abus de confiance ainsi que d'abus de biens sociaux remontant à l'époque où il était président du Racing Club de France, entre 2002 et 2004.

La gestion du Racing avait été visée par un signalement de Tracfin (cellule antiblanchiment de Bercy) concernant des mouvements suspects entre le club, en difficulté financière, et l'association Vis ton foot, chargée d'animer des quartiers populaires. L'instruction avait démontré que des subventions allouées à l'association, dont la majorité provenait de la région Ile-de-France, avaient été utilisées pour la gestion du club et avaient servi à payer des joueurs du Racing. W