Paris : Quand la promo d’un artiste se fait par des petits bouts de papier dans le métro

MUSIQUE Un musicien du nom de Pierrovent distribue des flyers fait maison, à savoir des bouts de papier dactylographiés, pour faire la promo de sa première chanson

G. N.
— 
Pierrovent fait sa promo grâce à des petits papiers distribués dans la rue ou le métro..
Pierrovent fait sa promo grâce à des petits papiers distribués dans la rue ou le métro.. — Clément Follain / 20 Minutes

Alors que le métavers est quasiment une réalité, certains préfèrent utiliser la bonne vieille technique du morceau de papier, certes beaucoup plus économique, pour faire parler d’eux. C’est ainsi qu’un musicien du nom de Pierrovent distribue des flyers artisanaux dans les rues de Paris ou le métro pour faire la promotion de sa première chanson Paris Tam Tam, comme le rapporte une utilisatrice de Twitter.


Le flyer renvoie effectivement à une vidéo YouTube où Pierrovent dit « cherche[r] un éditeur pour diffuser au mieux cette chanson et un chanteur ou chanteuse professionnelle pour interpréter cette chanson ». Dans les commentaires, de nombreux internautes rapportent avoir écouté la chanson grâce au bout de papier distribuée comme Eglantine qui écrit « Un petit papier donné dans le métro… un sourire pour la journée » ou Yasmine, très précise niveau localisation : « Je suis ici après le petit papier que vous m’avez donné à Malakoff Plateau de Vanves il y a environ 1 heure ».

Concernant la chanson, qui compte plus de 80.000 vues, les auditeurs sont pour la plupart enthousiastes : « Superbe musique », « une musique qui fait chaud au cœur », « Très belle chanson ». Comme quoi sur Internet il y a aussi parfois, de la bienveillance. D’autres le sont moins et estiment que « le sont [de Paris Tam Tam] est archi nul » ou « les paroles et le chant sont eclatax »