Quatre Franciliens, quatre façons de « pocket-filmer »

—