Notre-Dame de Paris : Les nouveaux abords de la cathédrale révélés

CHANTIER Ce lundi, la Ville de Paris a présenté le projet du lauréat pour le réaménagement des abords de la cathédrale Notre-Dame

Marin Daniel-Thézard
— 
Futur parvis de Notre-Dame de Paris
Futur parvis de Notre-Dame de Paris — Studio Alma

Si dans toute catastrophe se cache une opportunité, l’incendie de Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019 ne fait pas exception à la règle. C’est l’occasion pour la ville de Paris de repenser les abords de la cathédrale. « Mieux la mettre en valeur pour mieux la révéler », voilà le credo d' Anne Hidalgo. Dans cette quête du « mieux », l’édile s’est également donné la mission du « ensemble ».

Cour arrière de la cathédrale
Cour arrière de la cathédrale - Studio Alma

Dès mai 2021, la Ville de Paris a engagé un processus de dialogue avec les Parisiens et les Français. Afin de révéler leurs attentes, la mairie s’est donnée six mois pour écouter « acteurs du site, riverains et commerçants, Parisiens, Grand Parisiens et Franciliens, et les visiteurs ». En parallèle a été constituée une commission composée de 20 citoyens tirés au sort. Tandis que la Ville recevait des propositions après son appel d’offres, cette commission citoyenne avait pour mission d’analyser les projets, et de les sélectionner.

« Un lieu de destination des Parisiennes et des Parisiens »

C’est le paysagiste Bas Smets qui a été retenu par la commission citoyenne. Avec les agences d’architecture GRAU et Neufville-Gayet, Bas Smets compte révéler « la qualité de chaque lieu » mais aussi repenser cet environnement « sous le double angle du collectif et du climat ». Le parvis de la cathédrale, aussi bien que son arrière-cour sont conçus pour devenir « un lieu de destination des Parisiennes et des Parisiens », confirme la Ville de Paris.

Le parking niché sous Notre-Dame n’échappe pas non plus aux transformations. Il devient une promenade intérieure avec un nouvel accès à la crypte archéologique et une ouverture sur la Seine.