Paris : Des associations d’aveugles veulent rebaptiser la station de métro Duroc

ANNIVERSAIRE A l’occasion de l’anniversaire de la panthéonisation de Louis Braille, cinq associations de personnes aveugles veulent rebaptiser la station de métro Duroc, à Paris, en « Duroc – Louis-Braille »

A.L.
— 
Des membres des associations INJA, Voir Ensemble, Valentin Haüy, Aveugles de France et apiDV ont rebaptisé la station Duroc, à Paris, pour appuyer leur demande de changement de nom de cette station et rendre hommage à l'inventeur de ce système d'écriture pour personnes déficientes visuelles.
Des membres des associations INJA, Voir Ensemble, Valentin Haüy, Aveugles de France et apiDV ont rebaptisé la station Duroc, à Paris, pour appuyer leur demande de changement de nom de cette station et rendre hommage à l'inventeur de ce système d'écriture pour personnes déficientes visuelles. — Comfluence

Point de déboulonnage de « grands hommes » ici, mais un hommage conjoint. A l’occasion des 70 ans de l’anniversaire de la panthéonisation de Louis Braille, cinq associations de personnes aveugles ont rebaptisé la station de métro Duroc, à Paris, en « Duroc – Louis-Braille », avec un marquage éphémère. Ce mercredi 22 juin, à 8h15, un groupe d'une quinzaine de personnes, selon les organisateurs, a symboliquement recouvert le nom de l’ancien maréchal de Napoléon Ier de celui de l’inventeur du système d’écriture pour personnes déficientes visuelles le plus connu au monde.

Des millions de personnes utilisent le système inventé par Louis Braille, qui permet de coder 150 langues environ, explique à 20 Minutes Thibaut de Martimprey, vice-président de l’ApiDV (Accompagner, promouvoir, intégrer les déficients visuels). « On a rien contre Duroc », abonde le responsable, qui veut simplement donner de la visibilité à Louis Braille, « l’aveugle le plus connu au monde après Homère et avant Ray Charles », rebondit Stéphane Gaillard, directeur général de l'Institut national des jeunes aveugles, interviewé en même temps.

Erik Orsenna en maître de cérémonie

C’est à Duroc que Louis Braille a été professeur et terminé sa vie, et c’est aussi à Duroc que sont installées les principales associations de défense des aveugles. Les organisations ont donc déposé une demande officielle pour renommer la station et comptent sur le soutien des élus et élues locales.

Tout au long de ce mercredi auront lieu aussi d’autres événements, notamment des concerts, un colloque et surtout un forum place du Panthéon en présence de la ministre de la Culture, avec la participation en maître de cérémonie de l’écrivain Erik Orsenna et de l’acteur Thierry Lhermitte. Le détail de cette journée est à consulter sur le site ​​brailleisback.org, ainsi qu’un manifeste avec quatre propositions phares pour défendre le développement du braille en France.