Sans titre 330515

— 

Justice

Procès renvoyé pour un père qui avait agressé un instituteur

Le procès devant le tribunal correctionnel de Créteil d'un père qui avait agressé en mars un instituteur de l'école à Bonneuil-sur-Marne (94), a été renvoyé hier au 18 septembre à la demande du prévenu.

Deux policières relaxées

Le tribunal correctionnel de Bobigny (93) a relaxé, hier, deux femmes policières accusées d'homicide involontaire après la mort d'un homme au commissariat de Sevran en 2006. Le tribunal a considéré qu'aucune faute intentionnelle n'avait été commise par les deux agents. Le procureur, lui, avait requis des peines de prison avec sursis.