Un ouvrier grièvement blessé sur un chantier du Grand Paris Express

ACCIDENT L’homme, d’une quarantaine d’années, a été victime d’une chute sur le chantier de la future gare du Grand Paris Express de Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis)

G. N. avec AFP
— 
Le chantier du Grand Paris Express a déjà connu des accidents mortels, comme à La Courneuve (illustration).
Le chantier du Grand Paris Express a déjà connu des accidents mortels, comme à La Courneuve (illustration). — JEANNE ACCORSINI/SIPA

Un ouvrier se trouve dans « un état grave » après « une chute » sur un chantier de la future gare de Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis) de la ligne 16 du Grand Paris Express, a-t-on appris mercredi auprès des pompiers. Une information confirmée à 20 Minutes par Jean-François Monteils, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage de ce vaste projet d’aménagement. « Il a été rapidement pris en charge par les services de secours et hospitalisé », a par ailleurs indiqué la SGP.

Les faits se sont déroulés un peu avant 10 heures et les secours ont pu l’extraire environ une heure plus tard, selon le récit des pompiers. La victime, un homme âgé d’une quarantaine d’années, a été « secourue dans une emprise à 30 mètres sous terre », ont-ils détaillé. « Des investigations permettront de déterminer les circonstances de l’accident », a précisé la SGP. Le chantier de la gare est « à l’arrêt » le temps de l’enquête, selon cette source.

Deux morts en moins de 18 mois

Située à l’est de la métropole, la future gare de Clichy-Montfermeil se trouve sur la future ligne 16 du métro, qui desservira dix gares principalement en Seine-Saint-Denis. Le chantier de cette ligne a déjà été endeuillé en décembre 2020 à La Courneuve. Un ouvrier de 41 ans avait péri en chutant dans une cuve à broyer située à 30 mètres de profondeur. En janvier, un deuxième ouvrier avait par ailleurs été tué par une chute accidentelle de matériel sur le chantier de la future gare majeure de Saint-Denis-Pleyel.

Les 200 kilomètres du Grand Paris Express comprennent quatre lignes nouvelles de métro automatique, numérotées de 15 à 18, ainsi que des prolongements de la ligne 14. S’articulant autour d’une ligne circulaire, plusieurs branches doivent relier les aéroports d’Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle, le pôle scientifique de Saclay et des quartiers populaires de Seine-Saint-Denis aujourd’hui mal desservis. Après des retards, les nouvelles lignes sont désormais prévues pour entrer en service de façon progressive entre 2025 et 2030.