Gentleman braqueur chez Chopard

— 

Elégant, coiffé d'un Borsalino... L'homme qui a commis un braquage

chez le célèbre joaillier Chopard, ­samedi après-midi, aurait pu être un client. Sauf qu'il est entré l'arme au poing, a braqué les trois employés et dévalisé la vitrine de la boutique de la place Vendôme (1er). Le tout en moins de deux minutes. Son butin : douze bijoux, pour un montant de 6,6 millions d'euros. Des témoins ont attesté de la grande discrétion du ­voleur, qui a agi seul. Dans la bijouterie mitoyenne et chez le chocolatier Godiva, sur le trottoir d'en face, on n'a « rien vu, rien entendu ». La brigade de répression du banditisme a été saisie de l'enquête pour retrouver l'auteur de ce braquage éclair, qui aurait pris la fuite à pied. Le record toutes catégories de vols de bijoux commis en France reste détenu par des cambrioleurs qui se sont emparés, le 4 décembre 2008, de parures dans une joaillerie de l'avenue Montaigne (8e) pour un montant estimé à 85 millions d'euros. W