Baignade, sport et musique à Paris-plage

© 20 minutes

— 

Paris-plage revient. Bertrand Delanoë a présenté hier la troisième édition de l’événement qui investit les bords de Seine du 21 juillet au 20 août, entre le tunnel des Tuileries et le pont Henri-IV. Nouveauté « la plus spectaculaire », un bassin de 220 m2 va être installé sur le quai des Célestins. Profond de 1,10 m, « il sera destiné prioritairement aux enfants », insiste Bertrand Delanoë. Pour les moins de 5 ans, une pataugeoire est prévue à côté. L’hygiène sera assurée par « un système de filtrage comparable à celui d’une piscine », indique de son côté Pascal Cherki, adjoint aux Sports. Des distributeurs de maillots seront aussi à la disposition des baigneurs. Pour le reste, des améliorations ont été apportées au dispositif existant. Trois plages distinctes vont sortir de terre. Sable fin entre les ponts Notre-Dame et d’Arcole, caillebotis face au pont Neuf et verdure au pont au Change. Candidature aux JO 2012 oblige, trampoline, beach-volley, badminton, frisbee et même... billes sont au programme. Le mur d’escalade, gros succès de la précédente édition, revient lui aussi. La musique aura elle aussi droit de cité. Chaque week-end, des concerts gratuits (Les Ogres de Barback, Tarmac, Louis Chedid...) auront lieu à l’ouest du pont de Sully. Non loin, une aire de pique-nique sera également ouverte. Une autre verra le jour au square de l’Hôtel-de-Ville. Attention toutefois, le site de Paris-plage ne sera pas ouvert 24 h/24. Il ouvrira à 7 h du matin et fermera à minuit. « Le nettoyage se fait la nuit », explique Bertrand Delanoë, qui veut que les berges soient « nickel ». « Cela permet aussi aux riverains d’être tranquilles. » Guillaume Frouin

guide Pour la première fois, un « Guide pratique » de Paris-plage va être édité. Tiré à 800 000 exemplaires, il sera disponible notamment chez Monoprix, un des dix-sept sponsors de l’événement.