Une pétition contre le naming par Adidas de l’Arena de la porte de La Chapelle

JEUX OLYMPIQUES Un vœu a été voté en 2020 au Conseil de Paris pour donner le nom de la militante féministe et pionnière du sport féminin Alice Milliat à l’Arena de la porte de La Chapelle. Finalement, le choix du naming a été choisi et Adidas devrait apposer son nom à celui de la salle

Floreal Hernandez
— 
L'Aréna 2 située à la porte de la Chapelle (18e)
L'Aréna 2 située à la porte de la Chapelle (18e) — SCAU / NP2F

Une pétition contre le naming de l'Arena de la porte de La Chapelle. Ils ambitionnaient d’appeler cette salle construite pour les Jeux olympiques 2024 Alice Milliat, militante féministe et pionnière du sport féminin. Ces élus et athlètes sont tombés de haut en apprenant que la ville de Paris a fait le choix du naming et du moins gracieux nom de « Adidas – La Chapelle District ».

A l’initiative de Nicolas Bonnet Ouladj, président du groupe communiste au Conseil de Paris, une pétition a été adressée à la ville de Paris pour que l’Arena porte bel et bien le nom d’Alice Milliat. « Un symbole fort, car cela aurait été le premier équipement olympique portant le nom d’une femme dans l’histoire », soulignent les soutiens à l’Arena Alice-Milliat. Ils poursuivent : « Par cette pétition, nous nous opposons fermement à ce revirement et demandons à la maire de Paris, Anne Hidalgo, que le nom d’Alice Milliat soit bien attribué à cet équipement. »

Parmi les signataires, on trouve l’ancienne ministre des sports Marie-George Buffet, la conseillère de Paris (EELV) Alice Coffin oul'ex-sprinteuse médaillée européenne et candidate aux législatives Ayodelé Ikuesan.