S. POUZET / 20 MINUTES

Paris

Rencontres franco-américaine de musique militaire à Vincennes

« C'est l'armée romaine ? », demande un petit garçon.

« C'est l'armée romaine ? », demande un petit garçon.

« Non, ce sont les cavaliers de la garde républicaine », répond sa maman, appareil photo en main. Sous les applaudissements des passants, des formations américaines et françaises de musique militaire ont défilé côte à côte hier dans les rues de Vincennes (Val-de-Marne). Pour commémorer les combats de Bois Belleau durant la Première Guerre mondiale, bignous, tambours et trompettes militaires ont ensuite résonné dans l'enceinte du château. « C'est magnifique, s'émerveille Francis, retraité muni de son caméscope. Je filme tout pour montrer à mes petits-enfants, pour qu'ils n'oublient pas ce qui s'est passé à cette époque. » Pendant trois semaines, entre le 1er et le 26 juin 1918, 7 867 marines américains sont tombés sous les balles allemandes pour prendre le contrôle du Bois Belleau, près de la Marne, sur la route menant à Paris. Ce premier engagement des soldats américains a contribué à construire leur réputation. Hier, trois unités françaises et deux du corps des Marines leur ont donc rendu hommage, pour le plaisir de centaines de spectateurs. W

D. T.