Bain de jouvence pour le Bassin

William Molinié

— 

Un retour aux sources. Pour le bicentenaire du bassin de la Villette (19e), la Ville veut transformer le plus vaste plan d'eau de Paris (700 m de long sur 70 m de large) en un nouvel espace touristique. Inauguré le 2 décembre 1808, le site servait au départ de réservoir pour remplir les fontaines parisiennes. Napoléon Ier avait en effet décidé de créer des canaux pour éviter la stagnation de l'eau et la propagation d'épidémies.

« C'était un lieu de vie et de fête. Les gens se promenaient sur les quais. Puis, le bassin s'est développé en port industriel avec une activité ouvrière importante. Malheureusement, au XXe siècle, le quartier rentre dans une période de déclin et se vide », explique Frédéric Tristram, secrétaire général du comité d'histoire de la Ville. Il faudra attendre la fin du siècle dernier pour revoir s'y installer une activité de loisirs. « L'eau, c'est magique. C'est un élément de convivialité l'été, en soirée. C'était aussi l'occasion d'y implanter des cinémas, une base nautique, un théâtre », complète le maire du 19e, Roger Madec (PS).

Les festivités du bicentenaire prendront fin en juillet. D'ici là, une exposition retracera les deux siècles d'histoire du bassin de la Villette. Samedi en fin de matinée, une dizaine de bateaux à vapeur remonteront le canal Saint-Martin pour effectuer des démonstrations. W

Exposition du 27 mai au 26 juillet de 10 h à 19 h, pavillon Delouvrier, parc de la Villette. Programme du bicentenaire sur www.paris.fr.