Un policier prend la fuite et se tue

— 

Un policier, qui n'était pas en service, s'est tué jeudi à moto à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis), après avoir été pourchassé depuis Paris par des collègues de la brigade anticriminalité (BAC). L'homme avait commis des infractions au Code de la route et refusé d'obtempérer à leurs injonctions, selon les premiers éléments de l'enquête confiée à l'Inspection générale des services (IGS, police des polices).

Le fuyard, la BAC sur ses talons, a brûlé deux feux rouges. Il aurait été percuté par un automobiliste passé au feu vert qui n'a pu éviter le motard.

Membre de la police aux frontières (PAF), il était en civil et rien ne laissait présager qu'il s'agissait d'un policier quand il a été pris en chasse. Une hypothèse selon laquelle il « sortait d'un pot arrosé », sans doute « avec d'autres collègues », a été avancée. De même source, on a précisé qu'aucune « possibilité n'est exclue » et qu'il s'agit d'une « piste parmi d'autres ». W