Amende pour insulte à Dati

— 

« Naze, naze, naze, le peuple aura votre peau ! » Damien C., informaticien de 25 ans, a été condamné, hier, pour avoir injurié Rachida Dati dans un courriel envoyé à l'un de ses collaborateurs à la mairie du 7e arrondissement, dirigée par la ministre. Sa peine, prononcée par le tribunal correctionnel de Paris, est une amende de 1 000 euros avec sursis. Ce n'est pas le contenu du message, mais l'aspect jugé injurieux de l'adresse utilisée (rachida-la-grosse-pute@wanadoo.com) qui avait incité à un dépôt de plainte au nom de la garde des Sceaux pour « outrage sur une personne dépositaire de l'autorité publique ». Damien C. a expliqué avoir voulu « tester les limites de la liberté d'expression ». W