Coronavirus en Ile-de-France : Fermeture du vaccinodrome de Saint-Quentin-En-Yvelines le 25 février

EPIDEMIE Le maire de la commune l'a justifié par la baisse des demandes de vaccination

Guillaume Novello
— 
Le vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines doit fermer ses portes le 25 février.
Le vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines doit fermer ses portes le 25 février. — Michel Euler/AP/SIPA

Cela fait un peu plus de deux mois que la troisième dose est ouverte aux plus de 18 ans. Et forcément aujourd’hui, la demande de  vaccination est à la baisse. En conséquence, le centre de vaccination ouvert dans le vélodrome de Saint-Quentin-en Yvelines va fermer ses portes le 25 février.

« Quand il y avait une demande autour de 5.000 vaccinations par jour, il fallait sortir le vélodrome, mais aujourd’hui la demande n’est plus la même », explique sur  BFM Paris Jean-Michel Fourgous, maire d’Elancourt et président de l’agglo de Saint-Quentin en Yvelines, qui a mis en place ce vaccinodrome. « A moins de 500 vaccinations par jour, on repasse la main à la médecine de ville et aux pharmaciens, ils sont prêts », assure l’édile.

Pourtant, en Ile-de-France, « la progression de la couverture vaccinale pour le schéma complet contre le SARS-CoV-2 demeurait faible en semaine 3 (S03) », indiquait l’ARS dans son Point épidémiologique régional du 27 janvier. « Les données par lieu de résidence au 26/01/2022 indiquaient une couverture vaccinale tous âges à au moins 1 dose de 75,7 %, (vs. 75,5 % en S02), de 74,4 % pour le schéma complet (vs. 74,1 % en S02) et de 47,0 % pour la dose de rappel (vs. 44,6 % en S02) », précisait l’ARS.