Un escape game éphémère Harry Potter à Paris pour sauver les Moldus

LOISIRS Une idée de sortie abordable pour les vacances d’hiver

Romarik Le Dourneuf
Un escape game Harry Potter à Paris — 20 Minutes
  • Un escape game éphémère sur le thème Harry Potter est ouvert au centre commercial Italie 2 dans le 13e arrondissement de Paris jusqu’au 6 mars prochain.
  • Au travers de cinq salles, les jeunes sorciers doivent résoudre des énigmes pour trouver un morceau de talisman qui protégera les Moldus de « celui dont on ne prononce pas le nom ».
  • Un décor géant auquel s’ajoutent des hologrammes et des effets spéciaux rendent l’expérience très immersive pour les fans de la saga.

Poudlard a besoin d’aide ! Les forces du mal rôdent et tous les sorciers sont appelés à l’aide pour lutter contre celui dont on ne prononce pas le nom. C’est en substance le scénario de l’escape game « Le Défi des sorciers » qui a ouvert le 27 décembre dernier au centre commercial Italie 2, dans le 13e arrondissement de Paris.

« Votre mission si vous l’acceptez, est d’aller récupérer un anneau qui est en fait un petit morceau du talisman de protection. » Dès leur arrivée, les jeunes sorciers sont mis au jus (de citrouille) par Margaux, une sorcière expérimentée qui va les guider dans leur quête. L’aventure que doivent traverser les courageux sorciers en herbe se divise en cinq salles, chacune représentant une épreuve à réussir.

Des sorcières aguerries guident les enfants dans l'aventure.
Des sorcières aguerries guident les enfants dans l'aventure. - R.Le Dourneuf

« Le défi des sorciers est à la fois un escape game, une exposition et une pièce de théâtre dont vous êtes le héros », raconte Olivier Pesch, sorte de Dumbledore local, mais qui se présente aux Moldus comme le directeur de Secret Studio, la société créatrice de l’attraction.

Hologrammes, effets spéciaux, projections, sons… Tous les sens sont sollicités pour arriver au bout de cette quête. Pour en profiter, aucun chronomètre à l’intérieur du Défi des sorciers. Ainsi, chacun peut prendre le temps nécessaire pour résoudre les énigmes. Margaux et Jason, deux sorcières, se chargent simplement de faire circuler les groupes pour que personne ne se marche dessus.

Prêts à embarquer pour Poudlard ?
Prêts à embarquer pour Poudlard ? - R.Le Dourneuf

Du temps, il n’en a pas fallu beaucoup à Greta et Théoline, deux jumelles de 9 ans, pour résoudre les énigmes de première salle « La Gare ». Sous le panneau de la voie 9 ¾ qui mène à Poudlard, elles ont déjoué brillamment tous les pièges. Il faut dire que leur écharpe trahit une appartenance à la maison Gryffondor. Sous l’œil attentif de leur papa, Guillaume, qui ne les a (presque) pas aidées, elles se dirigent vers la seconde salle, le « Jardin des ombres » où elles devront refouler leur peur des Mangemorts pour continuer leur périple.

Une expérience immersive pour les petits comme pour les grands

Il faut dire que les organisateurs de l’escape game n’ont pas lésiné sur les moyens pour rendre l’expérience la plus immersive possible. Quarante sapins, une vraie cabine téléphonique londonienne, 1.700 briques pour reconstituer le mur de la gare, 1,7 km de fausses plantes dans le jardin et 67 rouleaux de papier peint à l’intérieur. Il a fallu un mois et demi aux équipes de Secret Studio pour recréer l’univers. « C’est un parcours sur le thème des sorciers unique en Europe, s’exclame Olivier Pesch, pour une activité qui n’est pas directement sous licence avec la Warner. »

Un escape game Harry Potter immersif pour les enfants.
Un escape game Harry Potter immersif pour les enfants. - R.Le Dourneuf

Même la carte du Maraudeur est présente pour aiguiller les apprentis sorciers dans leur périple. Milan et Sarah, 21 ans tous les deux, restent quelques instants à l’admirer avant de se lancer dans la troisième salle, celle de la bibliothèque où les attend la cape d’invisibilité. Baignés dans l’univers d’Harry Potter depuis tout petit, les fans regrettent de n’avoir pas osé amener leur baguette pour se protéger d’un éventuel assaillant : « On est comme des gamins, on a envie de tout essayer, de tout toucher. » Enigme résolue, coffre ouvert, indice en poche, leur souhait est exaucé dans la salle suivante, inspirée du Quidditch.

Les sorciers repartent avec un morceau du talisman

Dans cette salle à trophées plus vraie que nature, ils succèdent à César, 5 ans. Sans doute le plus courageux des sorciers que le défi ait vu passé depuis longtemps. Motivé comme personne à anéantir les projets maléfiques de qui vous savez, il scrute les moindres détails de la dernière salle, la classe invisible. Si d’ordinaire, il se tourne vers sa maman Anastasia pour lui demander un petit coup de main, il est cette fois totalement captivé par ce qui se trouve devant lui et qu’il attendait plus que tout : le célèbre Choixpeau magique. Il est si impressionné qu’il ne remarque même pas la gigantesque araignée blanche qui le surplombe, prête à bondir sur lui. A peine repris ses esprits, que César résout la dernière énigme et remporte le Graal de la journée, le morceau de talisman qu’il pourra emporter avec lui pour protéger tous les Moldus qui ne se doutent pas du danger à l’extérieur. Avant de sortir en sorcier accompli, il fera tout de même un petit tour par la boutique de l’escape game où il trouvera baguettes, figurines et bièraubeurre, pour la plus grande joie de sa maman.

Les arachnophobes devront peut-être parfois presser le pas.
Les arachnophobes devront peut-être parfois presser le pas. - R.Le Dourneuf

Comme César, 3.500 personnes sont déjà venues se tester face aux forces du mal au cours du mois de janvier et 1.500 autres ont déjà réservé leurs places pour février. Ceux qui n’auraient pas encore réservé leur place feraient bien se dépêcher parce que l’agenda se remplit vite d’ici au 6 mars, date de fin de l’activité. « Certains hiboux colportent la rumeur que le Défi des sorciers sera prolongé, mais nous ne savons pas encore pour combien de temps », se réjouit Olivier Pesch qui espère repousser au plus tard, l’ultime coup de balai.

Le Défi des sorciers

L’escape game est ouvert de 10 heures à 20 heures du lundi au samedi et de 11 heures à 19 heures le dimanche. 8 euros pour les adultes, 6 euros pour les enfants de moins de 12 ans. Centre commercial Italie 2, 30, Avenue d’Italie, 75013 Paris