« Platoto » permet de transformer sa voiture en bureau ou en resto

AUTO-ENTREPRENARIAT Aidée de ses amis et de sa famille, Caroline Igual a créé un plateau qui permet de travailler et manger dans sa voiture. L’affaire roule, l’entrepreneuse a reçu plus de 3.000 commandes depuis son lancement

Charles Desthieux
— 
Pour éviter de se faire mal au dos, « Platoto » permet de manger dans sa voiture
Pour éviter de se faire mal au dos, « Platoto » permet de manger dans sa voiture — PLATOTO
  • « Platoto » est un plateau qui se fixe sur le volant de sa voiture. Dessus, on peut poser un ordinateur ou son repas.
  • Cette tablette écoresponsable a été inventée en mars 2021 par Caroline Igual, une entrepreneuse de 39 ans.
  • Elle espère rendre le travail des salariés itinérants moins fatigant, eux qui doivent se plier en quatre pour travailler dans leur voiture.

Auto, bureau, resto. Un concept simple optimisé par « Platoto », une planche en bois de 50 cm. Fixée au volant d’une voiture, cette planche devient un support pour poser un repas ou un ordinateur. Pratique pour ceux qui passent  leurs journées sur la route : infirmiers libéraux, commerciaux ou policiers. Le but ? « Travailler et manger dans sa voiture, dans une position confortable, sans se  casser le dos », explique Caroline Igual, l’inventrice de ce plateau. Depuis son lancement en septembre 2021, l’entrepreneuse a vendu plus de 3.000 Platoto. Et ce, au prix de 70 euros pour les particuliers et jusqu’à deux fois moins pour les entreprises.

Créé par une Francilienne, « Platoto » permet de manger et travailler dans sa voiture.
Créé par une Francilienne, « Platoto » permet de manger et travailler dans sa voiture. - PLATOTO

L’histoire de Platoto a commencé par un taboulé. « Un jour en voulant manger dans sa voiture, mon mari a tout renversé sur ses genoux », raconte Caroline Igual amusée. Le déclic pour la Francilienne qui veut créer une planche sur lequel on pourrait poser ses affaires. Deux semaines après « l’incident », avec un designer, elle invente ce plateau écoresponsable.

 

Après neuf prototypes, Caroline Igual l’assure : son produit peut se fixer sur n’importe quel modèle de voiture. Ça a d’ailleurs été « le grand défi. J’allais dans des concessionnaires automobiles et puis j’essayais la tablette sur plein de modèles différents. On a dû modifier le plateau à maintes reprises », détaille-t-elle.

Pour le lancement de son produit, en septembre 2021, elle participe à des salons professionnels, va à la rencontre des entreprises, présente son produit. C’est au cours d’une de ses discussions avec le maire de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne), commune dans laquelle elle réside, qu’elle lui parle de « Platoto ». « On a directement été attiré », raconte la ville. Pour finir des dossiers ou pour déjeuner, les policiers municipaux de la commune perdent beaucoup de temps à faire des allers-retours entre les bureaux et le terrain. Avec cette tablette, ils gagnent 45 minutes dans une journée. « C’est le genre d’objet qu’il nous faut mais dont on n’a pas idée de l’existence », conclut la mairie.

À terme, Caroline Igual aimerait remplacer le bois qui compose ses « Platoto » par un plastique écoresponsable et attirer l’œil des grandes entreprises « qui ont des salariés itinérants ».