Coronavirus en Île-de-France : Réouverture de centres de vaccination et horaires étendus pour lutter contre la 5e vague

VACCINATION 300 centres devraient rouvrir selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal

R.L.D. avec AFP
— 
Dans un centre de vaccination anti-Covid (Illustration)
Dans un centre de vaccination anti-Covid (Illustration) — Binsar Bakkara /AP /SIPA

Plusieurs centres de vaccination vont rouvrir en Île-de-France après l’appel du gouvernement à se faire administrer une dose de rappel contre le Covid-19, a indiqué ce vendredi l'agence régionale de santé (ARS). Celle-ci a ajouté que 2.700 pharmacies, soit les trois quarts des officines, et 1.660 médecins proposent la vaccination dans la région.

« Aujourd’hui, 108 centres de vaccination sont ouverts en Île-de-France, a précisé l’ARS. S’ils avaient parfois réduit leurs amplitudes horaires, ils vont ouvrir de nouveaux rendez-vous, notamment le soir et le week-end, pour pouvoir accueillir plus de monde. » Ainsi, dans les Yvelines, sept centres doivent ouvrir la semaine prochaine, de manière à doubler l’offre actuelle.

Le rôle déterminant de la médecine de ville

La stratégie vaccinale repose également sur la médecine de ville. « Aujourd’hui, plus de 40 % des doses de vaccin injectées le sont chez son pharmacien ou son médecin, parfois même son dentiste ou sa sage-femme », insiste l’ARS, pour qui « on peut encore pousser plus loin cette offre de ville », notamment chez les médecins ou en passant par la médecine du travail.

Au niveau national, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal​, a indiqué ce vendredi chez nos confrères de BFMTV et RMC que 300 centres de vaccination allaient rouvrir dans « les prochains jours, les prochaines semaines ». « Il y a eu au pic à 1.600 centres de vaccination en France, aujourd’hui on est à 1.100 », a-t-il détaillé.

Concernant le rappel, il a précisé : « On a les doses, 26 millions sont en stock, plusieurs millions sont déjà dans les frigos des pharmaciens et des médecins. » Le nombre de cas augmente très rapidement en France depuis plusieurs jours, atteignant 33.464 nouvelles contaminations jeudi, au plus haut depuis fin avril.