Pollution confirmée sur l'Ile-de-France

ENVIRONNEMENT Airparif attire l'attention des Franciliens sur le seuil élevé particules fines, samedi...

avec agence

— 

Avec son futur "plan climat", qui doit être examiné par les élus parisiens début octobre, la Ville de Paris se fixe des objectifs ambitieux contre le réchauffement climatique et se veut "exemplaire sur son patrimoine".
Avec son futur "plan climat", qui doit être examiné par les élus parisiens début octobre, la Ville de Paris se fixe des objectifs ambitieux contre le réchauffement climatique et se veut "exemplaire sur son patrimoine". — Joêl Saget AFP/Archives

Le seuil d'information pour la pollution aux particules fines a été dépassé samedi en Ile-de-France, a annoncé l'organisme de surveillance de la qualité de l'air Airparif dans un communiqué.

Les conditions de déclenchement du seuil d'information (premier niveau d'alerte) à 80 microgr/m3 pendant 24 heures consécutives pour les particules fines PM10 (d'un diamètre inférieur à 10 microns) ont été réunies à 8h samedi, a précisé Airparif. Ce seuil d'information avait déjà été dépassé pour la journée de vendredi avec des valeurs comprises entre 85 et 113 microgrammes/m3.

Airparif prévoit pour dimanche une «stabilisation» de l'épisode de pollution.

Le dispositif en vigueur depuis octobre 2007 fixe le premier niveau d'alerte (seuil d'information) à 80 microgr/m3. Le deuxième niveau (seuil d'alerte) est déclenché à 125 microgr/m3, en moyenne sur 24 heures.