Les sanisettes s'offrent une toilette à la mode

— 

Ils sont une cinquantaine à s'affairer. Leur mission : assembler des pièces en provenance de toute la France pour fabriquer les sanisettes nouvelle génération qui doivent progressivement remplacer dans les rues de Paris les modèles datant des années 1980. C'est à Buc, dans les Yvelines, que le groupe JCDecaux a décidé d'installer ce vaste atelier, dans un bâtiment de 6000 m2.

Ces nouvelles « toilettes publiques » se veulent écolos : elles utilisent l'eau de pluie pour le nettoyage du sol, et la lumière naturelle qui perce à travers leur « sky dome » suffit à les éclairer par beau temps... En revanche, leur structure en béton en fait des poids lourds : 9 tonnes l'unité ! Huit ont déjà quitté le site de Buc, dans un gros camion, direction Paris. Une fois sur place, c'est un camion-grue qui les installe sur le bitume. Chaque nuit, depuis la fin mars, deux sanisettes font le trajet. Un ballet qui devrait se poursuivre pendant un an, le temps de remplacer les quatre cents anciens modèles de la capitale. ■L. M.