Créteil se dote d'un projet éducatif

— 

« Une feuille de route pour les projets de vie scolaire, de citoyenneté et de sécurité dans les établissements. » C'est ainsi que Jean-Michel Blanquer, le recteur de l'académie de Créteil, a présenté hier son « projet éducatif » aux profs et chefs d'établissement de Seine-Saint-Denis, de Seine-et-Marne et du Val-de-Marne. « Une bonne vie scolaire n'est pas que l'affaire des conseillers principaux d'éducation, a expliqué le recteur. Elle est l'affaire de tous. »

Derrière ce qui pourrait n'être qu'une belle déclaration d'intention se cachent plusieurs actions concrètes et pragmatiques. Exemple : la formation, systématique, des jeunes profs à la « tenue de classe », une dimension capitale du métier, pourtant négligée dans leur cursus. Autre initiative : la mise en place de « relais mobiles », des équipes de cinq « urgentistes » (profs et psys) envoyés en renfort dans les établissements confrontés à des élèves à problèmes. Le dispositif a été étrenné à Gagny (Seine-Saint-Denis) tout récemment. ■L. M.