Bondy : Le maire dénonce une « instrumentalisation politique » lors de la visite de Kylian Mbappé

POLITIQUE Les tensions politiques reprennent à Bondy après que l’adjoint aux sport Azzedine Drif se soit vu refuser l’accès au stade Léo Lagrange, lors de la visite surprise de Kylian Mbappé 

M.D
— 
Kylian Mbappé de retour à Bondy (illustration)
Kylian Mbappé de retour à Bondy (illustration) — Christophe Saidi/SIPA

La visite surprise de Kylian Mbappé à Bondy ravive les tensions politiques dans la ville. Ce mercredi 17 novembre, le joueur était en visite à l’AS Bondy, son club d’enfance, pour distribuer sa BD Je m’appelle Kylian qui vient de paraître. Il s’est rendu au stade Léo Lagrange pour rencontrer les jeunes joueurs et la leur offrir.

La visite a été tenue secrète. Tellement secrète que même la municipalité n’a pas été informée de sa venue, alors que le stade est une propriété de la mairie, rapporte France Bleu. L’adjoint aux sports, Azzedine Drif, ayant appris par hasard sa présence, a cherché à le rencontrer. En arrivant au stade, il s’est vu refuser l’accès par des vigiles.

« C’est clairement un acte de campagne »

On lui aurait fait comprendre qu’il devait « sortir du terrain » car personne ne voulait de « politiques » sur place, rapporte le média. Pourtant, l’élu a eu le temps de remarquer la présence de Sylvine Thomassin, l’ancien maire socialiste de Bondy, proche de la famille Mbappé.

Furieux que ses élus se soient vus refuser l’accès au stade, alors que la ville subventionne le club omnisports de l’AS Bondy à hauteur d’1,2 million d’euros, et de la présence de Sylvie Thomassin, le maire Stephen Hervé (LR) dénonce une manipulation politique. Contactée par France Bleu Paris, Sylvine Thomassin, désormais conseillère municipale d’opposition, dénonce un “faux procès”.

À la suite du recours déposé par Sylvine Thomassin pour réclamer l’annulation des dernières élections municipales en juin 2020, le Conseil d’Etat doit rendre sa décision lundi 22 novembre. Si l’institution se range de son côté, de nouvelles élections devront être organisées.