Féminicides : Rassemblement autour du Panthéon en mémoire des 100e et 101e victimes

VIOLENCES Alors que va se tenir le 25 novembre la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le collectif #NousToutes a voulu ce recueillement silencieux

20 Minutes avec AFP
— 
Rassemblement à Paris le 16 novembre à l'appel du collectif #NousToutes, en mémoire des 100e et 101e victimes de féminicides.
Rassemblement à Paris le 16 novembre à l'appel du collectif #NousToutes, en mémoire des 100e et 101e victimes de féminicides. — AFP

L’émotion était palpable mardi soir autour du Panthéon. Une petite centaine de personnes se sont rassemblées à Paris à l’appel du collectif #NousToutes, en mémoire des 100e et 101e victimes de féminicides depuis le début de l’année 2021.

En silence et dans une ambiance recueillie, les participants, majoritairement des femmes, se sont réunis pour la plupart avec une bougie. Les personnes présentes ont formé un cercle vers 20 heures, « pour rendre hommage à toutes celles qui ont été assassinées et pour dénoncer le manque d’engagement du gouvernement pour lutter efficacement contre les violences masculines », selon les termes d’un communiqué publié dans l’après-midi. Les militants se sont dispersés peu avant 21 heures.

« Des dizaines de manifestations » à venir

Dans la journée de mardi, le collectif Féminicides par compagnon ou ex avait fait état sur Facebook des 100e et 101e féminicides de l’année 2021 en France. Selon le ministère de l’Intérieur, 146 femmes ont été victimes de féminicides, c’est-à-dire tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2019, et 102 en 2020.

Le rassemblement de mardi intervient à quelques jours de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre. Autour de cette échéance, entre le 20 et le 27 novembre, « des dizaines de manifestations » sont prévues dans le pays, a rappelé #NousToutes.