Paris : Les trottinettes électriques limitées à 10 km/h dans 662 zones

MOBILITE Depuis ce lundi, les trottinettes électriques en libre-service des trois opérateurs autorisés à Paris – Dott, Tiers et Lime – sont limitées à 10 km/h dans 662 zones de la capitale

M.D
— 
Une trottinette électrique en libre-service, à Paris.(illustration)
Une trottinette électrique en libre-service, à Paris.(illustration) — Clément Follain / 20 Minutes
  • Paris compte 15.000 trottinettes électriques, répartis entre les trois opérateurs Lime, Dott et Tiers. Depuis ce lundi, elles sont limitées à 10 km/h dans certaines zones de la capitale.
  • Cette mesure est « un premier pas mais le compte n’y est pas encore », estime David Belliard, adjoint à la maire de Paris chargé des mobilités.

Depuis ce lundi à Paris, les 15.000 trottinettes électriques en accès libre sont bridées à une vitesse maximum de 10 km/h dans 662 zones de capitale, voire 5 km/h dans les parcs et jardins, contre 20 km/h autorisés ailleurs. Une décision prise suite aux 375 accidents, dont un mortel, causés par des trottinettes électriques en 2020, selon Le Parisien.

Quelles sont les zones concernées ?

La limitation prend effet dans les zones à forte densité piétonne, pour inciter les usagers à ralentir. Cela concerne les secteurs touristiques du Trocadéro, des jardins du Luxembourg, des Tuileries, des Invalides, des Buttes-Chaumont ou encore du Père-Lachaise. « C’est un premier pas. Mais le compte n’y est pas encore. Le travail doit continuer », estime sur Twitter David Belliard, adjoint à la maire de Paris chargé des mobilités.

Comment fonctionne le bridage automatique ?

Le dispositif utilise le système de géolocalisation de la trottinette. L’engin transmet sa position au serveur de son opérateur, Lime, Dott ou Tiers, toutes les quinze secondes. Lorsque l’engin arrive dans une zone à vitesse réduite, l’opérateur compare sa vitesse à la vitesse maximale autorisée dans la zone. Si l’usager la dépasse, l’opérateur bride la trottinette par le biais d’un message automatique. « Ces zones pourront être ajustées selon les besoins locaux communiqués par la mairie de Paris et les mairies d’arrondissement », précisent les trois opérateurs au Parisien.

Un frein au développement de la trottinette électrique ?

Le marché de la trottinette est en plein essor. Lime, qui revendique la première place, compte un million de trajets le mois dernier. Si cette mesure est mise en place, c’est parce qu’elle « est indispensable. Nous devons répondre à un objectif d’exemplarité afin de faire accepter la trottinette sur le long terme », assure Antoine Bluy, directeur général de Lime en France, au Journal du dimanche. Ainsi, les opérateurs prennent au sérieux la sensibilisation des usagers. Un mode « débutant » est même proposé pour que les personnes qui utilisent pour la première fois ce mode de transport voient leur engin limité à 15 km/h, rapporte Le Parisien.

Toutes les trottinettes sont-elles concernées ?

Le bridage automatique concerne uniquement les trottinettes électriques en libre-service. Ceux qui se sont offert leur propre trottinette pourront continuer à circuler jusqu’à 25 km/h.