Tour Triangle : Axa arrive à la rescousse, le chantier débutera « d’ici la fin de l’année » à Paris

URBANISME Le projet très controversé de cette nouvelle tour n’était plus assuré de voir le jour, tant le groupe Unibail-Rodamco-Westfield, géant des centres commerciaux, a souffert de la crise sanitaire. Mais Axa est arrivé à la rescousse

20 Minutes avec AFP
— 
La tour Triangle doit être construite à proximité du parc des Expositions de Versailles (XVe arrondissement de Paris).
La tour Triangle doit être construite à proximité du parc des Expositions de Versailles (XVe arrondissement de Paris). — AP/SIPA

Le chantier de la très controversée Tour Triangle, à Paris, débutera «d'ici la fin de l'année», avec le soutien financier de l'assureur Axa, a annoncé lundi dans un communiqué le groupe Unibail-Rodamco-Westfield (URW), qui avait jusqu'à la fin octobre pour signer le bail à construction.

«La Tour Triangle sera un atout pour le développement économique et le rayonnement de la capitale. Le projet générera pendant sa construction plus de 5.000 emplois directs et indirects», indique le géant des centres commerciaux, propriétaire du Forum des Halles. Avec ce chantier, URW dit confirmer «son attachement à des projets structurants pour le rayonnement de la ville et du territoire».

Axa à la rescousse

Le soutien d'Axa lui permet de respecter «sa stratégie claire d’optimisation de l'allocation de ses ressources», souligne-t-il, en référence à sa stratégie de désendettement. De fait, sans une bouffée d'oxygène venue de l'extérieur, ce projet à quelque 700 millions d'euros, selon des estimations qui ont circulé dans la presse, n'était pas assuré de voir le jour. Unibail-Rodamco-Westfield a beaucoup souffert de la crise sanitaire et de la fermeture des commerces dits «non essentiels». Le chiffre d'affaires du groupe a dégringolé, avant une légère reprise au troisième trimestre 2021.

Axa, dont l'apport financier n'a pas été précisé, s'est dit «fier» de s'associer à la construction de la Tour Triangle: «un projet phare pour la ville de Paris et sa région», «un lieu particulièrement innovant et qui bénéficiera des meilleures certifications environnementales», a salué Isabelle Scemama, cheffe d'Axa IM Alts, la division de l'assureur français dédiée aux investissements alternatifs.