Que faire à Paris cette semaine, du lundi 1 au dimanche 7 novembre ?

Sorties Où sortir à Paris cette semaine ? En partenariat avec Toot Sweet, découvrez des bons plans : expos, brocantes, apéros et autres expériences !

Toot Sweet pour 20 Minutes
— 
Affiche de l'exposition
Affiche de l'exposition — Site officiel

La cinémathèque : La magie du cinéma

Culture > Expo 

« Quel est donc l'homme à notre époque qui pourrait vivre sans féerie, sans un peu de rêve ? » Georges Méliès  L'exceptionnelle collection Méliès de la Cinémathèque française, issue d'un siècle de recherches, et celle du CNC, issue d'une acquisition conséquente faite en 2004, forment un ensemble sans pareil que le public va pouvoir découvrir avec l'ouverture de ce nouveau Musée. 800 m2 flambant neufs, un périple de Montreuil à Hollywood, un voyage dans l'histoire du cinéma. Et Méliès de retrouver toute sa place, celle d'un poète génial et précurseur. Héritier d'une très longue tradition, descendant d'une pléiade de grands inventeurs, il marie science et magie et donne naissance à des images nouvelles, jamais vues auparavant, qui annoncent le sur- réalisme cinématographique cher à Cocteau et Franju, les bricolages sensationnels de Michel Gondry ou Wes Anderson, et les blockbusters de George Lucas, Steven Spielberg, James Cameron, Guillermo del Toro, Peter Jackson ou Tim Burton, autant de cinéastes qui se sont tous, un jour, revendiqués de Méliès.  Tout au long du parcours, le visiteur découvrira plus de 300 machines, costumes, affiches, dessins et maquettes.

Mets chinois
Mets chinois - Site officiel

Yushan Fang : La fondue made in China

Food > Chinois  - 10-20 euros

A l’heure où la cuisine chinoise est souvent réduite à son riz cantonnais et à ses nems aux crevettes, Yushan Fang trépasse d’un coup de baguette (magique ?) les idées reçues et vous propose de redécouvrir la cuisine chinoise, la vraie.   Comment, me diriez-vous ? En vous proposant une authentique fondue chinoise. Simple mais efficace, ce plat convivial typique du pays vous permettra de cuire au bouillon tout ce qui vous fera plaisir, que vous soyez plutôt poisson, viande ou légumes. La maison propose également de succulentes nouilles et raviolis faits maison !  Et parce qu’à volonté tout est encore meilleur, vous pourrez déguster cette fondue jusqu’à plus faim. N’est-ce pas vraiment ça, la cuisine chinoise ?

Vue du dessus du patio de l'hôtel Grand Amour
Vue du dessus du patio de l'hôtel Grand Amour - Hôtal Grand Amour

Hôtel Grand Amour : Le patio caché et végétal

Outdoor > Terrasse  - 20-40 euros

L'hôtel Grand Amour n'aura jamais mieux porté son nom... et pourquoi donc ? En bref, ce lieu paradisiaque comporte: un restaurant; une terrasse pleine de fleurs et d’oiseaux; un aquarium avec des poissons tropicaux; de l’Art moderne sur les murs et des photographies, aussi; des meubles et des objets collectionnés au fil des années. En bref, un coin de paradis en plein Paris... âmes romantiques, préparez le défibrillateur !

Affiche officielle
Affiche officielle - Billet Réduc

Théâtre Essaion : Le Roman de Renart

En famille > Spectacle  - 11-16 euros

Renart le rusé est toujours à l'affût de quelques farces au dépend des lourdauds et des méchants (Chantecler le Coq, Brun l'Ours, Ysengrin le Loup).  Mais cette fois, il risque de tomber dans un piège et se retrouver à la cour du Roy, Noble Le Lion accusé de la disparition de Pinte la Poule.   Musique : Régis Delbroucq  Le Saviez-vous?Spectacle à succès de la Cie Parciparlà - 1400e

Superbe écrin de verdure sur la petite ceinture du XVIe arrondissement parisien
Superbe écrin de verdure sur la petite ceinture du XVIe arrondissement parisien - La Gare

La Gare : La gare vintage aux mille merveilles

Outdoor > Terrasse  - 20-60 euros

La Gare, ce sont les voyages du chef Gaston Acurio. Disposant de 600m& d’espaces sur 2 niveaux avec l'une des plus belles terrasses de Paris donnant sur les Jardins du Ranelagh, La Gare s'anime sous forme d'ateliers autour des saveurs du monde, pensées par le chef de A à Z.

L'une des pièces du musée
L'une des pièces du musée - Site officiel

Musée Cognacq-Jay : Tout l'art du XVIIIème siècle

Culture > Musée  - 0-8 euros

Le Musée Cognacq-Jay rassemble les œuvres du XVIIIe siècle acquises entre 1900 et 1927 par Ernest Cognacq, fondateur des Grands magasins de la Samaritaine, et son épouse, Marie-Louise Jaÿ. A sa mort en 1928, Ernest Cognacq lègue ses collections à la Ville de Paris afin de perpétuer une présentation de ses œuvres, évocatrices du siècle des Lumières, au public. Ouvert en 1929 sur le boulevard des Capucines, dans un bâtiment jouxtant la Samaritaine de Luxe, le musée a rejoint l’Hôtel Donon, demeure historique du Marais, en 1990.

Tapisserie médiévale
Tapisserie médiévale - Site officiel

Manufacture des Gobelins : Les plus belles tapisseries de Paris

Culture > Musée  - 13 euros

L’histoire des Gobelins débute au XVe siècle.   Jehan Gobelin, originaire de Reims, crée un atelier de teinture quelque part dans le faubourg Saint-Marceau (aujourd’hui faubourg Saint-Marcel). Quelques décennies plus tard, ses descendants acquièrent de vastes terrains sur les bords de la Bièvre, dont les eaux sont réputées pour leurs qualités tinctoriales. Ils y bâtissent de vastes ateliers.  Experts dans l’art de la teinture des laines en écarlate de Venise, puis de cochenille, les Gobelins s’enrichissent, achètent des titres et des charges, renoncent à leur artisanat, non sans attacher leur nom à la propriété qu’ils avaient bâtie.

L'une des salles du musée
L'une des salles du musée - Site officiel

Le Musée de la Légion d'Honneur : Des médailles de prestige

Culture > Musée  - Gratuit

De l’Exposition universelle de 1889 jusqu’à son inauguration, le 25 mars 1925, en passant par une exposition d’ordres et décorations français au musée des Arts décoratifs en 1911 et une première salle mise en place à la grande chancellerie en 1912, le musée de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie a connu plusieurs étapes avant d’ouvrir ses portes au public.  Décorations, tableaux, sculptures et documents d’archives permettent de découvrir les principaux protagonistes de cette aventure, dont les discours sont encore d’une grande pertinence aujourd’hui :  « Le musée doit instruire et plaire en faisant revivre les idées et le goût d’une époque. »  Le général Dubail, grand chancelier (1918-1934)  « Unir le présent au passé en rappelant les grandes traditions chevaleresques dont nos modernes décorés sont les lointains porte-flambeaux. »  Henri Torre, conservateur du musée, en 1925

Une création du Serpent à Plume
Une création du Serpent à Plume - Site officiel

Serpent à Plume : Faire de la mixologie un Art

Apéro > Bar à cocktails  - 15-30 euros

Serpent A Plume est un anachronisme qui se révèle dans la nostalgie modernisée de la place historique des Vosges.  Son nom est inspiré de l'identité surnaturelle que l'on retrouve dans de nombreuses régions mésopotamiennes.  Le dualisme est symbolique pour les différentes références de l'ancien et du nouveau.  Serpent A Plume, c'est le jour, une bibliothèque, un bar espresso et une galerie de destinations en quelque sorte.  Le soir venu, Serpent A Plume se transforme en salon de masterclass, influençant l'esprit des années 70 avec la grandeur Méso-Amérique.  C'est clair pourquoi Serpent A Plume se fait un nom en se faufilant dans la ville.

L'affiche de la soirée
L'affiche de la soirée - Site officiel

The Cross of St George : OPEN MIC NIGHT

Live > Pop / Rock  - Gratuit

Every Thursday evening at The Cross of St George the wonderful Emma and Kat will be hosting an open mic night!  1 free pint for each performer! Feel free to contact the pub before if you wish to perform!

La déesse Kali
La déesse Kali - Site officiel

Métro Château d'Eau : Visite guidée : Le quartier indien haut en couleurs et aux fragrances envoûtantes, irrésistibles et immortelles

Expériences > Visite  - 10-13 euros

Le conférencier vous mènera du bas de la rue du Faubourg Saint Denis aux deux temples hindouistes, dont l'un est connu de tous, le temple du dieu Ganesh, le dieu à tête d'éléphant, et l'autre de pratiquement personne. Vous aborderez la culture indienne, sa gastronomie et ses religions, dont le bouddhisme qui est né en Inde bien que devenant pratiquement inexistant dans son pays d'origine à partir du XIIe siècle de notre ère.  Dernier ouvrage du conférencier Michel Banassat, le Traité Bouddhiste de la Vie après la Vie, constitue en quelque sorte une synthèse universitaire entre le bouddhisme et le brahmanisme qui deviendra par la suite l'hindouisme, car on y retrouve à peu près la même astrologie et les mêmes dieux, ceux-ci prenant une autre dimension, une dimension pour ainsi dire moins déiste, dans le bouddhisme, sans parler du concept d'ahimsâ, de non-violence, hérité de la Grande Compassion bouddhiste et dont il parlera en pleine connaissance de cause car il est également l'auteur de la Défense Bouddhiste des Droits et de la Vie des Animaux. C'est toute la fantasmagorie de l'Inde mystérieuse et exubérante, avec notamment ses fables animalières et ses dieux animaux, qui vous sera ici révélée.