Paris : Clara Luciani illuminera les Champs-Elysées pour « retrouver le sens de la fête »

NOËL Les illuminations des Champs-Elysées seront allumées du 21 novembre au 9 janvier

Romarik Le Dourneuf
— 
Les illuminations des Champs-Elysées est un moment attendu dans le monde entier.
Les illuminations des Champs-Elysées est un moment attendu dans le monde entier. — Panoramic
  • Clara Luciani sera la marraine de cette édition 2021 des illuminations de Noël des Champs-Elysées. Elle aura l’honneur d’appuyer sur l’interrupteur le 21 novembre prochain.
  • La cérémonie, qui a une résonance internationale, sera gratuite et, pour l’occasion, l’avenue des Champs-Elysées sera exclusivement piétonne toute la journée.
  • Les 400 platanes seront habillés, jusqu’au 9 janvier, selon le thème « Flamboyance », réalisé par une entreprise française, et ne consommeront « que » 23.400 Kwh.

C’est sans doute le marronnier le plus brillant de Noël. Ce jeudi, le comité Champs-Elysées a présenté les illuminations de l’avenue pour cet hiver. Evènement attendu en France mais aussi dans le monde entier, ces illuminations sont l’un des symboles de la capitale. La cérémonie d’inauguration aura lieu le 21 novembre prochain avec une marraine de marque20 Minutes vous résume tout.

Clara Luciani au bouton

Vanessa Paradis, Jean Dujardin, Laëtitia Casta, Karl Lagerfeld… La liste des précédents parrains et marraines de l’événement est prestigieuse. Cette année, c’est la chanteuse Clara Luciani qui aura l’honneur de succéder à Louane pour appuyer sur l’interrupteur des illuminations. Entourée d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, de Marc-Antoine Jamet, le président du comité Champs-Elysées et de deux jeunes filles de l’association Petits Princes*, partenaire de l’événement. Selon le comité, elle représente sa génération « emprise de liberté, de fierté et d’indépendance ». Sa chanson Respire encore est décrite par les organisateurs comme un « hymne du déconfinement et de la liberté retrouvée ».

Redonner le sens de la fête et de Noël à Paris

L’organisation veut voir dans ces illuminations le retour à « une joie de vivre » après les différentes crises que les Champs-Elysées, et Paris, ont connu. Après les grèves de 2019, les «gilets jaunes» puis la crise du Covid-19… Les touristes, français comme étrangers, ont quelque peu délaissé la « plus belle avenue du monde ». La fréquentation journalière est ainsi passée de 150.000 personnes en 2017 à 15.000 en mars dernier et remonte tout doucement. Par ces illuminations, Marc-Antoine Jamet espère « redonner le sens de la fête et de Noël » à la capitale et voir la fréquentation des Champs-Elysées retrouver son niveau d’il y a quelques années.

Une cérémonie et un spectacle populaire

Si l’image de l’avenue passe souvent par le luxe de certaines de ses enseignes, le comité Champs-Elysées insiste sur l’aspect populaire des illuminations de Noël. La cérémonie gratuite et accessible est un spectacle ouvert à tous. L’avenue sera entièrement piétonnisée pour toute la journée du 21 novembre pour permettre au plus grand nombre d’y assister. Marc-Antoine Jamet relève que les illuminations sont un spectacle gratuit qui dure sept semaines (jusqu’au 9 janvier) et quotidien puisque allumé tous les soirs de 17 heures à 2 heures du matin, et même toute la nuit pour les réveillons de Noël et du jour de la Saint-Sylvestre.

Une résonance française et mondiale

L’organisation se targue de voir la cérémonie des Champs-Elysées comme un coup d’envoi de Noël à Paris, en France, mais aussi dans le monde. Selon le comité Champs-Elysées, la cérémonie de départ est regardée dans le monde entier et couverte par une centaine de médias. Un quart des Français devrait voir les illuminations, sur place, ou bien par le biais de la télévision ou d’Internet. Une publicité non négligeable pour les 180 acteurs économiques et culturels qui participent à cet événement, donc le budget est estimé à un million d’euros.

Une « Flamboyance » durable et sobre

Pour la quatrième année consécutive, c’est le thème « Flamboyance » qui habillera l’avenue des Champs-Elysées d’une robe de lumière rouge. Réalisée par l’entreprise française Blachère Illumination, elle se veut le symbole de la durabilité des illuminations. D’abord parce qu’elle revient depuis plusieurs années, et pourrait perdurer pour au moins un an. Mais aussi parce qu’elle fait preuve de « frugalité et de sobriété » selon Marc-Antoine Jamet. Les 400 platanes illuminés ne consomment « que » 23.400 Kwh, soit « l’équivalent de la consommation d’une famille de quatre personnes dans un appartement pendant une année ».

* Fondée en 1987, l'Association Petits Princes réalise les rêves des enfants et adolescents gravement malades atteints de cancers, leucémies et autres maladies génétiques.