Coronavirus en Ile-de-France : Les écoliers pourront-ils bientôt tomber le masque ?

EPIDEMIE Au 4 octobre, les écoliers des départements affichant un taux d’incidence inférieur à 50 cas pour 100.000 habitants pourront enlever leur masque en classe. Aucun département d’Ile-de-France n’est dans ce cas mais certains s’en rapprochent

C.P.
— 
Dans une école, où les enfants portent un masque.
Dans une école, où les enfants portent un masque. — Anthony Behar/Sipa USA/SIPA

Les écoliers franciliens devront encore faire preuve de patience pour aller à l’école non masqués. Si le taux d’incidence a été divisé par deux en un mois en Ile-de-France, aucun département n’affiche encore un taux inférieur à 50 cas pour 100.000 habitants, prérequis pour le retrait du masque en primaire à partir du 4 octobre. La liste des départements concernés a été publiée ce jeudi matin au Journal officiel.

Mais cela ne pourrait être qu’une question de jours pour certains d’entre eux. En Seine-et-Marne, le taux d’incidence est désormais de 56 cas pour 100.000 habitants… et la décrue se poursuit. Au rythme actuel, le département pourrait franchir le cap des 50 d’ici la fin de la semaine prochaine. Autres départements concernés, les Hauts-de-Seine, avec un taux d’incidence de 63, ou l’Essonne (67 cas pour 100.000). En Seine-Saint-Denis, en revanche, département dans lequel la vaccination peine à progresser, le taux d’incidence est de 91,8. A Paris, le taux d'incidence est de 75.