Une « coronapiste » sur une grande avenue du 11e arrondissement... Avant d'autres

A PARIS A VELO Anne Hidalgo s’était engagée à pérenniser les pistes cyclables apparues pendant la crise sanitaire.

Romarik Le Dourneuf
— 
Les pistes cyclables pérennisées permettent une meilleure séparation entre les cyclistes et les voitures. (Illustration)
Les pistes cyclables pérennisées permettent une meilleure séparation entre les cyclistes et les voitures. (Illustration) — Clément Follain

Nées du premier confinement, les « coronapistes » se sont multipliées depuis dans la capitale. Si la situation sanitaire s’améliore dans le pays, pas question de voir ces voies réservées reconnaissables à leurs plots jaunes disparaître.

Au contraire, la mairie de Paris semble bien décidée à les pérenniser, selon la promesse d’Anne Hidalgo, d’ici aux Jeux Olympiques Paris 2024, comme le montre par David Belliard, adjoint à la maire de Paris en charge de la transformation de l’espace public et de la voirie, qui a tweeté ce mardi 28 septembre, une vidéo de la piste sur l’avenue de la République, qui relie la place de la République et l’avenue Richard Lenoir dans le 11e arrondissement.

Une série qui s’étend jusque 2024

Ce tronçon « ouvert depuis quelques jours » et en avance -il était attendu pour le 4 octobre prochain- dispose désormais de deux voies cyclables, une de chaque côté, délimités par des petits terre-pleins. Un symbole fort pour l’élu qui s’était engagé à en faire la première piste pérennisée d’une longue liste (disponible sur le site de la mairie de Paris) qui va s’étendre jusque 2024. Les cyclistes ne sont pas les seuls gagnants à la livraison de ce chantier puisque c’est toute la chaussée qui a été refaite à neuf.