Des cathos font capoter Act-up

— 

Des cantiques en latin contre les préservatifs. Hier midi, une vingtaine de militants de l'association de lutte contre le sida Act-up se sont allongés sur le parvis de Notre-Dame (4e) pour dénoncer les propos récents du pape sur le préservatif, dont l'utilisation, selon lui, « aggrave le problème » du virus. De jeunes catholiques ont alors pris à partie les membres d'Act-up, en leur lançant des oeufs et en chantant des cantiques en latin.

Peu de temps avant, des militants communistes et écologistes, qui distribuaient des préservatifs devant la cathédrale pour les mêmes motifs, avaient été attaqués par une vingtaine de « jeunes d'extrême-droite », selon la police, qui a procédé à onze interpellations. Un manifestant a été placé en garde à vue pour « violences sur agent de la force publique. » « Nous ne nous laisserons pas impressionner par ces tentatives d'intimidation », a déclaré Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris. ■ C. B.