L'endettement de Paris s'envole et atteint 7,7 milliards d'euros

DETTE L’endettement de la capitale continue de progresser pour afficher un montant de 7,71 milliards d’euros. Une progression justifiée par la ville, en partie, par la crise sanitaire.

Romarik Le Dourneuf
— 
Paris est la grande ville de France la plus endettée. (Illustration)
Paris est la grande ville de France la plus endettée. (Illustration) — A.GELEBART

C’est la petite « dette » qui grimpe qui grimpe et qui pourrait faire une tâche sur la candidature présidentielle d’Anne Hidalgo. Comme tous les ans, le ministère de l’Economie publie les comptes individuels des communes, et c’est peu dire que ceux de la ville de Paris ne sont pas très reluisants.

Selon le document publié sur le site impots.gouv.fr, l’endettement de la capitale a atteint le chiffre de 7,7 milliards d’euros au 1er janvier 2021. Une somme considérable qui progresse d’années en années puisqu’elle n’était que de 6,84 milliards à la même période l’année dernière. Cette augmentation de 867 millions d’euros porte l’endettement par habitant à 3.498 euros.

Levallois-Perret devance Paris, Lyon et Marseille loin derrière

Selon nos confrères de Capital.fr, la maire de Paris assume cette envolée de la dette et la justifie par la crise sanitaire qui a touché la ville, par le manque de soutien de l’Etat et par les mesures d’urgences qui ont dû être prises (achat de masques, exonération des droits de terrasses, etc.).

Si la ville de Paris est devancée par d’autres communes, comme sa voisine Levallois-Perret (4.436 euros par habitant) en autre, sa dette est nettement supérieure à celle des autres grandes villes de France comme Marseille (1.772 euros par habitant), Lyon (769 euros par habitant) ou Toulouse (408 euros par habitant).