Paris : Septième édition de la journée sans voiture, ce dimanche

CIRCULATION L'objectif est de permettre aux Parisiens de profiter pleinement de l'espace public, avec moins de pollution

M.A.
— 
Paris à vélo lors de la Journée sans voiture, le 25 septembre 2016.
Paris à vélo lors de la Journée sans voiture, le 25 septembre 2016. — Tristan Reynaud/SIPA

Pour la septième année consécutive, la Mairie de Paris organise une journée sans voiture. Ce dimanche, de 11 heures à 18 heures, aucun véhicule motorisé – les voitures et les deux-roues, même électriques - n’est autorisé à circuler dans la capitale.

Pour la mairie, qui a instauré cette tradition lors du précédent mandat d’Anne Hidalgo, l’objectif est de permettre aux Parisiens de profiter pleinement de l’espace public, avec moins de pollution.

Des zones entièrement piétonnes

Le périphérique sera accessible, mais les portes de Paris seront bloquées par des barrages filtrants. Des tarifs préférentiels de 30 % et 40 % de réduction par rapport au tarif normal sur le prix des parkings sont proposés pour permettre aux Parisiens de se garer. Néanmoins, certains véhicules pourront continuer à circuler : les véhicules de secours, les transports en commun, les lignes touristiques, les taxis, les VTC et les camions de déménagement.

Les professionnels des marchés parisiens, les dépanneurs, les médecins, les personnes détentrices d’une carte handicap ou des cas particuliers comme les personnes rentrant de week-end pourront circuler, mais ils devront présenter un justificatif aux forces de l’ordre ou bien payer une amende de 135 euros. Attention, certaines zones comme l’hyper centre, sur les Champs-Élysées et dans des zones « Paris respire », seront entièrement piétonnisées, seuls les bus et taxis pourront circuler.