La RATP expérimente pour la première fois un bus 100% autonome sur une ligne du Val-de-Marne

TRANSPORT Pour l’instant, les tests sont effectués de nuit avec un « safety driver » mais la RATP souhaite voir son bus transporter des voyageurs à l’automne 2022

M.D
— 
Le « safety driver » laisse le bus se diriger seul, il n'est là qu'en cas d'urgence
Le « safety driver » laisse le bus se diriger seul, il n'est là qu'en cas d'urgence — Groupe RATP

Bientôt la fin des conducteurs de bus ? Le groupe RATP travaille à un projet de bus 100 % autonome. A l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, la régie annonce effectuer des tests de nuit sur la ligne 393. Ce bus avec tout de même un safety driver circule dans le Val-de-Marne entre les communes de Thiais, Choisy-le-Roi, Créteil, Valenton, Bonneuil-sur-Marne et Sucy-en-Brie. Si les tests sont concluants, il sera ensuite expérimenté de jour, en cohabitation avec des bus traditionnels. L’objectif est qu’il puisse transporter des voyageurs à l’automne 2022.

La RATP, qui a l’ambition « d’être le partenaire privilégié des villes intelligentes, humaines et durables », selon un communiqué de presse, travaille également sur une navette autonome pour Paris-Rive Gauche, en collaboration avec la ville de Paris.