Ivry-sur-Seine : Pourquoi y a-t-il des lettres géantes dans une rue de la ville ?

ART Dans une rue d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), des pièces en bronze en forme de lettres géantes font office de nouveaux bancs. Une œuvre d’art pratique et accessible au plus grand nombre d’Agnès Thurnauer

Mathilde Desgranges
— 
Des enfants jouent en s'appropriant l'œuvre d'Agnès Thurnauer
Des enfants jouent en s'appropriant l'œuvre d'Agnès Thurnauer — © Florian Kleinefenn

Depuis début septembre, les habitants d’Ivry-sur-Seine ont pu s’étonner de trouver des lettres géantes au cœur de leur ville. C’est l’œuvre de l’artiste franco-suisse Agnès Thurnauer, intitulée Matrice/Ivry, qui se fond dans le passage du Square de la Minoterie. Pourquoi des lettres ? « La question du langage m’a accompagné depuis mon enfance probablement en raison d’une expérience personnelle avec mon frère aîné qui ne parlait pas, ajoute l’artiste. Ainsi, pour moi, le langage a toujours été un espace d’ouverture et de partage avec l’autre », explique Agnès Thurnauer.

Installée en trois jours, l’œuvre​ se compose de 20 pièces de bronze, implantée à hauteur d’assise et référence aux forums grecs où les citoyens pouvaient s’asseoir pour discuter. Une manière d’inviter les riverains et les passants à se réapproprier l’espace qui les entoure.

L’œuvre sera officiellement inaugurée le samedi 2 octobre à 18 heures à Ivry-sur-Seine, passage du Square de la Minoterie.