Le jeune diplômé médiatique ne solde pas son travail

— 

Yannick Miel ne chôme plus. Ce jeune diplômé en intelligence économique, qui avait récemment mis aux enchères son expérience sur le site eBay et avait organisé un buzz autour de son CV sur l'esplanade de la Défense (Hauts-de-Seine), prend une part active dans la nouvelle commission sur la politique de la jeunesse, lancée le 9 mars. Le haut-commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsch, était en effet allé à la rencontre de Yannick Miel, lors de son opération médiatique, pour lui proposer de plancher sur l'intégration des jeunes chômeurs diplômés.

« Je décompresse dans le travail », explique le jeune homme, installé dans un bureau du 59, avenue de Ségur (7e) avec vue sur la tour Eiffel. « Je développe des forums thématiques qui seront ouverts d'ici une à deux semaines sur le portail www.jeunes.gouv.fr. J'espère que nous recevrons des propositions intéressantes, que nous ferons remonter aux groupes de travail de la commission », poursuit l'ex-diplômé en soldes, qui développe également le site www.jeunesse-vie -associative.gouv.fr. Occupé de « 8 h à 20 h pour 1 500 euros net par mois », Yannick Miel n'a cependant pas trouvé de poste pérenne pour succéder à cette mission de trois mois. « Je n'ai eu que des propositions dans le secteur commercial. Je relancerai mes recherches dans un mois. En attendant, je préfère me concentrer sur mon travail. » ■C. B.