Paris : L’emblématique carnet de tickets de métro disparaît

TRANSPORTS Il sera remplacé par des titres de transport dématérialisés

S.P.
— 
Des tickets de métro parisien.
Des tickets de métro parisien. — Jeff Blackler/REX Shutt/SIPA

Terminus pour les carnets de tickets de métro. A partir du mois d’octobre, la vente de ces carnets de dix tickets cartonnés sera progressivement remplacée par des titres de transport dématérialisés, a annoncé en cette rentrée Ile-de-France Mobilités. Objectif premier : limiter l’impact environnemental. Chaque année, indique l’organisme public, 500 millions de titres de transport sont jetés.

Les voyageurs qui empruntent occasionnellement le métro, RER, tram ou bus pourront, par exemple, acheter un Pass «Navigo Easy». Il s’achète sur les bornes, au tarif de 2 euros, et peut ensuite être chargé d’un carnet de tickets dématérialisés. Le voyageur ne sera cependant pas pénalisé financièrement puisque la version dématérialisée coûte deux euros de moins que celle papier. Ainsi, lors du premier achat, le prix sera exactement le même qu’auparavant – 16,90 euros – mais il ne sera que de 14,90 euros lors des recharges. Autre option pour les voyageurs : le pass « Navigo Liberté + » qui permet à l’usager de ne payer que les trajets effectués.

Mais l’emblématique ticket de métro ne disparaît pas pour autant : il est toujours possible d’en acheter à l’unité pour se déplacer à Paris et dans toute la région francilienne.