Paris : Une « Maison » pour les soignantes et soignants en burn-out

SOIN Installée à quelques pas de l’Arc de Triomphe, cette « Maison des soignants » propose aide, information et ressources aux personnels de santé

20 Minutes avec AFP
— 
Sur la façade d'une maison d'un particulier un drap avec les mots «MERCI aux Soignants», au Mans, en mai 2020.
Sur la façade d'une maison d'un particulier un drap avec les mots «MERCI aux Soignants», au Mans, en mai 2020. — GILE Michel/SIPA

« Soigner les soignants et soignantes » : longtemps taboue, la souffrance au travail des professionnels de santé a désormais un lieu dédié à Paris, où les soignants peuvent consulter gratuitement un psy ou participer à des groupes de parole. Installée à quelques pas de l’Arc de Triomphe, cette « Maison des soignants » propose aide, information et ressources aux médecins, infirmiers ou aide-soignants confrontés au burn-out ou à la dépression.

Un mal-être déjà ancien, mais que la crise du Covid-19 a davantage mis en lumière, souligne Eric Henry, président de l’association SPS (Soins aux professionnels de santé), qui a créé cette nouvelle structure. La société doit « sortir du déni » face à une souffrance « palpable », affirme ce médecin généraliste, qui en veut pour preuve le succès du numéro vert lancé par SPS en 2016 pour proposer aux professionnels de santé l’écoute de psychologues formés. 

En 2020, première année de la crise du coronavirus, plus de 6.000 personnes ont appelé ce service, contre moins de 1.500 l’année précédente. Et les écoutants ont alerté les services d’urgence à plus de 20 reprises, pour éviter des passages à l’acte suicidaires.