Val-de-Marne : Piste accidentelle privilégiée pour le décès d’un couple et d’un enfant après un feu dans un pavillon mi-août

ENQUÊTE Les corps de ces trois personnes avaient été retrouvés le 15 août dans leur logement de Nogent-sur-Marne

20 Minutes avec AFP
— 
Une voiture de police en mai 2020 (illustration)
Une voiture de police en mai 2020 (illustration) — Loic VENANCE / AFP

Il s’agirait d’un incendie accidentel. L’origine du décès d’un couple et d’un enfant de 3 ans dans un pavillon du Val-de-Marne mi-août, dont on ne savait guère s'il était criminel ou accidentel, serait due à un départ de feu accidentel, selon le parquet de Créteil.


Les corps de ces trois personnes avaient été retrouvés le 15 août en fin d’après-midi par des pompiers dans un logement de Nogent-sur-Marne​ dont ils étaient propriétaires, « vétuste et plutôt mal entretenu », a souligné le parquet. Selon les autopsies, les victimes auraient été asphyxiées en raison de l’incendie. Aucun autre type de lésion n’a été retrouvé sur les corps.


Un départ de feu à proximité du chauffe-eau de l’habitation serait à l’origine du drame, « soit par défaillance de cet appareil, soit du fait d’une cigarette mal éteinte (un cendrier a été découvert renversé sur le canapé en dessous du chauffe-eau), soit en raison d’une prise défectueuse également en dessous du chauffe-eau », a précisé le parquet.