Pécresse VS Karoutchi, Duel à coups de droites

Alexandre Sulzer

— 

Un débat sous forme de passes d'armes. Valérie Pécresse et Roger Karoutchi, candidats à l'investiture UMP pour les régionales, ont, pour la première fois de la campagne, débattu directement samedi dans l'émission « La voix est libre » (France 3 Ile-de-France).

Tout au long de cet échange animé, le secrétaire d'Etat a repris sa rivale sur un ton méprisant. La ministre de la Recherche, affectait, elle, un air navré à chaque idée émise par son adversaire. Ainsi, quand Valérie Pécresse, opposée à une carte orange unique à 50 euros, explique qu'il « ne faut pas être démagogue », Roger Karoutchi rétorque : « Ce n'est pas de la démagogie, c'est une question de connaissances. » Quand il explique qu'il est favorable à une entreprise unifiée de transports publics en Ile-de-France, la ministre dénonce « une proposition contraire au sens de l'histoire et même dangereuse ». Autre sujet litigieux : les impôts qu'elle entend stabiliser tandis que lui promet de les baisser. « Mon problème, c'est le chiffrage de ton programme, Roger [...] Il ne faut pas faire de fausses promesses ! » « On ne m'aura pas là-dessus », répond-il avant de décliner ses « projets ». Et Pécresse de répliquer : « Seulement des projets ? » Mais, promis, une fois la primaire passée, le duo Pécresse-Karoutchi deviendra « le couple de l'année ». ■