Grand Paris Express : La ligne 16 ne sera pas prête pour les JO 2024

TRAVAUX Les retards pris sur le chantier du Grand Paris Express ne permettront pas à la future ligne 16 de desservir les gares du Bourget et de La Courneuve lors des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris

Maÿlis Dudouet
— 
Un tunnelier. (Illustration)
Un tunnelier. (Illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES

Pas de médaille d’or de la ponctualité pour la ligne 16 du Grand Paris Express. Elle ne sera pas prête pour les JO 2024. Censés relier les banlieues franciliennes à l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, les 200 kilomètres de réseau du Grand Paris Express se font attendre. Accentué par la crise du Covid-19, le retard pris sur le chantier de la ligne traversant la Seine-Saint-Denis sera validé mardi lors d’une rencontre du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) d’après Le Parisien citant le pure player  La Lettre A.

Le secrétaire d’Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari avait déjà annoncé la couleur en juin 2020 tout en évoquant l’extension nécessaire de la ligne 14 jusqu’à la gare Saint-Denis Pleyel d’ici 2024. L’élu s’était par la suite rétracté notamment sous la pression de la maire de Paris Anne Hidalgo. Car si la ligne 14 vient bien à la rescousse de sa partenaire infortune, la mise en service de la ligne 16 reste quant à elle toujours reportée, pour une livraison prévue à la mi-2025.