Red Star : Le stade Bauer « va renaître de ses cendres » en 2024

URBANISME La prochaine version du stade Bauer, antre du Red Star, a été dévoilée mercredi à Saint-Ouen. L’enceinte d’une capacité d’accueil de 10.000 places sera livrée à l’été 2024

Maÿlis Dudouet
— 
Vue du futur stade Bauer, antre du Red Star, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).
Vue du futur stade Bauer, antre du Red Star, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). — Momentum
  • Le projet de rénovation du stade Bauer s’élève à 35 millions d’euros pour une capacité de 10.000 places. Les travaux s’accompagneront d’un projet immobilier baptisé la « Bauer box », qui réunira restaurants, lieux de travail et de santé.
  • L’ADN populaire du stade sera maintenu au travers d’une tarification des places pour les familles aux revenus modestes, le tout financé par les collectivités.
  • Le chantier s’étalant jusqu’en 2024 pour le stade et 2025 pour le complexe immobilier, les matchs officiels du Red Star seront maintenus en parallèle des travaux dès la saison 2021.
     

Vieux de 112 ans, le stade Bauer va vivre une seconde jeunesse. Pour l’heure, la pelouse des footballeurs du Red Star a laissé place à des gravillons et à des engins de véhicules de chantier. Mais en 2024, une enceinte de 10.000 places toujours «   à l’anglaise » aura remplacé le vétuste stade de Saint-Ouen, dont l’état avancé de dégradation avait entraîné une restriction drastique de sa capacité d’accueil à 2.999 places.

Le stade Bauer en travaux, le 7 juillet 2021.
Le stade Bauer en travaux, le 7 juillet 2021. - Maÿlis Dudouet

« Le stade va renaître de ses cendres », se réjouit Germain Michel, qui supporte le Red Star depuis plus de 57 ans. A ses côtés, Robert-Philippe Heller, fan expatrié à San Francisco, qui ne rate rien des matchs en se connectant à distance pour vivre les temps forts de l’équipe de son enfance : « Avant, on avait mal à notre club. Mais ce qu’il se passe aujourd’hui, c’est extraordinaire. » Mais les évolutions du projet ne font pas toujours l’unanimité. Le Collectif Red Star Bauer, principal groupe de supporteurs du club audonien a quitté le comité de pilotage des rénovations lundi dernier, suite à un désaccord sur la présence d’un restaurant au niveau de la tribune attenante à la rue du Dr Bauer. Il a également publié une lettre ouverte sur Twitter.

Pour les habitués du stade, pas de gros changements Devant la planète Z, HLM pyramidal surplombant le terrain, les quelques gradins rajoutés côté sud ne dépasseront pas le premier étage de cette éternelle quatrième tribune. Les tribunes latérales seront remises à neuf, tandis que la tribune nord accueillera 1.870 supporters debout. Soit au total 10.000 places et une livraison en 2024.

Un complexe commercial de 30.000 m2

Conséquence du rachat de l’entité publique en mai 2021 par le groupe d’investissement Réalités, le stade bascule dans le privé. De quoi absorber les montants des travaux : 35 millions d’euros pour le stade, 200 millions supplémentaires pour le reste des infrastructures, dont l’élément principal, baptisé la « Bauer box ». Celui-ci prévoit un important complexe commercial de 30.000 mètres carrés accueillant restaurants, espaces de travail et de santé sur la façade nord du stade.

Vue aérienne du futur stade Bauer à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) où le Red Star devrait évoluer à partir de l'été 2024.
Vue aérienne du futur stade Bauer à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) où le Red Star devrait évoluer à partir de l'été 2024. - Saguez & Partners

De quoi permettre au club de satisfaire ses ambitions : « Cap sur la Ligue 1 ! », a lancé Patrice Haddad, le président du Red Star, sans préciser quand. Avec ce nouveau stade, le dirigeant n’a pas caché sa volonté de « recruter des joueurs qu'[il] ne pouvait pas avoir auparavant », quitte à « [les] prendre directement en centre de formation ». Yoann Choin-Joubert, directeur général du groupe Réalités (également actionnaire principal du club), n’exclut pas la possibilité pour le Red Star de devenir, à terme, propriétaire de son équipement.

Des places tarifées pour les familles aux revenus modestes

Avec cette nouvelle enceinte dotée d’un centre commercial se pose la question de la pérennité du patrimoine populaire du stade Bauer. Karim Bouamrane, maire socialiste de Saint-Ouen, a annoncé des places tarifées garanties par les différentes collectivités pour les familles aux revenus modestes. « Je ne veux pas que quelqu’un passe devant ce stade en se disant “C’est dommage, j’aimerais y rentrer mais je ne peux pas” », explique l’élu.

Dernier grand défi de cette mutation record, le maintien des matchs officiels à domicile pendant les travaux jusqu’à 2024. De quoi réjouir les supporters du Red Star, las des matchs au stade Jean-Bouin dans le 16e arrondissement ou à Beauvais ces dernières saisons.