Fête de la musique à Paris : Des rues bondées et des évacuations

PARIS EST UNE FETE Le protocole sanitaire édicté par le gouvernement pour la fête de la musique n'a que très peu été respecté

C.Po.

— 

La fête de la musique à Paris ne s'est pas toujours déroulée dans le respect des règles sanitaires
La fête de la musique à Paris ne s'est pas toujours déroulée dans le respect des règles sanitaires — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le protocole sanitaire pour cette fête de la musique était très clair : les « attroupements à plus de 10 personnes dans l’espace public » étaient interdits, seuls les concerts dans les bars et restaurants – à condition de respecter la jauge – et les représentations, assises, en extérieur étaient autorisés. Voilà pour la théorie. En pratique, de nombreux attroupements ont été constatés toute la soirée dans les rues de la capitale.

En début de soirée, plusieurs centaines de Parisiens se sont retrouvés à danser dans le jardin des Tuileries. Evacués par la police, ils ont pris le chemin de l’Hôtel de Ville. Avant d’être à nouveau évacués par les forces de l’ordre. Les quais de Seine étaient également bondés de personnes faisant la fête sans masque et sans respecter les distanciations sociales. De même, de nombreux attroupements ont été constatés dans les rues de Paris, devant les bars où avaient lieu des concerts.

Pour l’heure, le taux d’incidence lié au coronavirus​ poursuit sa baisse à Paris comme dans tout l’Ile-de-France. Il est désormais à des taux équivalents au mois d’août dernier. Reste désormais à savoir si chute se poursuivra en dépit de la reprise d’une « vie normale », selon l’expression consacrée.