Déconfinement : Valérie Pécresse plaide pour la fin du couvre-feu

CORONAVIRUS En échange, il faudra encore plus respecter les gestes de distanciation, propose la présidente de la région Ile-de-France

J.-L.D.

— 

Valérie Pécresse souhaite en finir avec le couvre-feu
Valérie Pécresse souhaite en finir avec le couvre-feu — Ludovic MARIN / AFP

Invitée de BFM Politique, la présidente LR de la région Ile-de-France  Valérie Pécresse a réagi aux multiples fêtes sauvages parisiennes constatées ce week-end, notamment aux Invalides. Pour elle, la solution est simple : en finir avec le couvre-feu. « Il faut dire à la jeunesse on vous demande de respecter les gestes barrière, faites-le, et en échange, on supprime le couvre-feu », a-t-elle proposé.

Plus précisément : « Je pense que sur les gestes barrière et le protocole sanitaire, on doit être intransigeants. Mais s’il y avait cette soupape où l’on élargissait le couvre-feu, le mettre un peu plus tard, tout en continuant de travailler sur le protocole sanitaire, je pense qu’on trouverait un donnant-donnant qui apaiserait et donnerait un peu de respiration aux Français. » Or, avec un couvre-feu déjà à 23 heures depuis le mercredi 9 juin, l’élargir encore reviendrait à le supprimer, a-t-elle finalement admis.

Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, était également revenue sur les fêtes sauvages ce dimanche sur Europe 1, dans un discours plus consensuel, rappelant que « le virus est toujours là », mais disant comprendre « l’envie de faire la fête ».