Paris : Des « chèques baby-sitting » offerts aux parents solos dans le 9e arrondissement

GARDE D'ENFANTS Ce dispositif propose un chéquier de 24 chèques de 20 euros, une fois par an

Rachel Maxime

— 

Une maman rencontre une candidate au baby-sitting dating de Lille le 17 septembre 2014
Une maman rencontre une candidate au baby-sitting dating de Lille le 17 septembre 2014 — O. ABALLAIN

« Quelques heures de répit par mois » pour les parents solos. C’est ce que propose la mairie du 9e arrondissement de Paris avec la mise en place de chèques baby-sitting pour les familles monoparentales. Inédit en France, ce dispositif, inspiré d’un modèle belge et soutenu par la caisse d’allocations familiales (CAF), était une promesse de campagne de  Delphine Bürkli lors des élections municipales de 2020.

La mairie fournira un chéquier de 24 chèques de 20 euros, une fois par an, pour que les parents solos d’enfants de 0 à 12 ans puissent se prendre un peu de temps pour eux en prenant un ou une baby-sitter de la société Kangourou Kids. « Les chèques ne peuvent être octroyés qu’aux parents seuls domiciliés à Paris 9e dont les revenus ne dépassent pas le plafond quotient familial "tranche moins de 350 euros" », indique la mairie. Un euro symbolique est demandé aux parents pour chaque heure de garde d’enfants. Le 9e arrondissement « compte 700 familles monoparentales dont 117 parmi le quotient familial CAF le plus bas ».