Aubervilliers : Que réserve l’artiste Abraham Poincheval aux élèves du collège Gisèle-Halimi ?

ART Depuis mardi, l’artiste Abraham Poincheval est enfermé dans sa nouvelle œuvre d’art dans la cour du collège Gisèle-Halimi d’Aubervilliers. Les élèves vont découvrir le résultat de cette performance ce vendredi

Rachel Maxime

— 

Abraham Poincheval avant son entrée dans sa nouvelle performance dans la cour du collège Gisèle-Halimi d'Aubervilliers.
Abraham Poincheval avant son entrée dans sa nouvelle performance dans la cour du collège Gisèle-Halimi d'Aubervilliers. — S.HITAU

Si vous ne connaissez pas son nom, vous devez sûrement connaître ses œuvres. Après un séjour de huit jours dans une pierre ou être resté pendant treize jours à l'intérieur d'un ours empaillé, Abraham Poincheval va révéler sa nouvelle œuvre d’art dans la cour du collège Gisèle-Halimi d’ Aubervilliers. L’artiste est accueilli par la classe de 3e C dans le cadre du dispositif « 1 % artistique » mis en place par le département de la Seine-Saint-Denis pour développer l’art dans les collèges », indique la collectivité.

Le projet Narcisse et le selfie : Le regard des autres et le regard sur soi, a commencé mardi. L’auteur s’est enfermé dans son œuvre, une structure entièrement en verre sans tain. Les collégiens ont pu suivre son quotidien grâce à une caméra installée au CDI. Les selfies qu’ils prendront avec l’œuvre sont transmis à Abraham Poincheval qui pourra les classer.

Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis se réjouit « de la sensibilisation des élèves à l’art contemporain » via ce « travail formidable ». Et ce, d’autant plus « dans un contexte sanitaire exceptionnel qui a limité cruellement leurs interactions avec le secteur culturel ».

Abraham Poincheval à sa sortie de son oeuvre dans la cour du collège Gisèle-Halimi d'Aubervilliers.
Abraham Poincheval à sa sortie de son oeuvre dans la cour du collège Gisèle-Halimi d'Aubervilliers. - conseil départemental de Seine-Saint-Denis

Tout comme, ils ont été conviés à la cérémonie d’entrée de l’artiste dans la sculpture, mardi, l’ensemble des élèves du collège pourront assister à sa sortie, ce vendredi à 15 heures. « Cette sculpture deviendra, à l’issue de la performance, une œuvre d’art pérenne », annonce le département.