Yade et Dati se remettent à la locale

Carole Bianchi

— 

Rachida Dati et Rama Yade (UMP), de retour aux affaires municipales. Mises à l'écart depuis quelque temps par l'Elysée, la garde des Sceaux et la secrétaire d'Etat semblent à nouveau concernées par leur mandat local. A commencer par Rama Yade qui a fait une apparition début février au conseil municipal de Colombes (Hauts-de-Seine) qu'elle boudait depuis mars 2008.

« La secrétaire d'Etat avait beaucoup de déplacements à l'étranger », justifie son entourage. « Je n'appelle pas ça un retour, mais plutôt une arrivée », commente Philippe Sarre, maire PS de Colombes. Après avoir refusé de se présenter aux européennes, comme le souhaitait le Président, Yade semble donc vouloir se positionner pour les législatives, lorgnant la 1re circonscription de Manuel Aeschlimann (UMP).

Quant à Rachida Dati, son entourage explique qu'elle se recentre sur sa mairie du 7e. Numéro deux sur la liste UMP pour les européennes en Ile-de-France, elle a fait savoir que la Mairie de Paris pouvait l'intéresser. « Elle a changé toute la communication de l'arrondissement et fait publier une revue où on la voit lors de ses sorties médiatisées, relève Florence Girard, élue d'opposition PS. Le 7e est un cadeau pour ses ambitions. » ■