Sciences Po Paris : Laurence Bertrand Dorléac élue en remplacement d’Olivier Duhamel

RENOUVELLEMENT Laurence Bertrand Dorléac est la première femme à présider Sciences Po

20 Minutes avec AFP

— 

Laurence Bertrand Dorléac a été élue lundi présidente de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), en remplacement d'Olivier Duhamel.
Laurence Bertrand Dorléac a été élue lundi présidente de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), en remplacement d'Olivier Duhamel. — JOEL SAGET / AFP

Et la fumée blanche est sortie. C’est finalement Laurence Bertrand Dorléac qui a été élue présidente de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), en remplacement d’Olivier Duhamel visé par une enquête pour viols sur mineur. L’annonce a été faite lundi par Sciences Po.

Les membres du conseil d’administration de la FNSP, instance de gouvernance de Sciences Po en charge des grandes orientations stratégiques et de la gestion de l’établissement, ont élu majoritairement (21 votes pour sur 24 votes) Laurence Bertrand Dorléac au poste de présidente, pour une durée de cinq ans, précise Sciences Po dans un communiqué.

Au menu : violences sexistes et sexuelles et déontologie

Professeure à Sciences Po depuis 1990, Laurence Bertrand Dorléac enseigne l’histoire de l’art et l’histoire. Elle est la première femme à occuper ce poste et la deuxième historienne de l’art à « présider aux destinées de l’institution, après son fondateur, Émile Boutmy », souligne Sciences Po.

Parmi ses premiers chantiers : « la mise en œuvre des mesures préconisées par les groupes de travail sur les violences sexistes et sexuelles et la déontologie pour satisfaire des exigences nouvelles à la hauteur de notre conception de la vie en société », a-t-elle assuré, citée dans ce communiqué.