Un antipub condamné pour une campagne

— 

Pour un militant antipub, c'est un comble. Alexandre Baret a été condamné hier par le tribunal de police de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne) à payer 75 euros d'amende pour... publicité non-autorisée. Le juge a aussi accordé un euro symbolique à la SNCF, qui s'était constituée partie civile. Ce militant avait été repéré par des agents de la SNCF en octobre 2007 alors qu'il collait le désormais célèbre autocollant pastichant le lapin de la RATP « Attention ! Ne mets pas tes yeux sur les pubs : tu risques de te faire manipuler très fort » sur une voiture du RER. Il avait ensuite refusé de payer l'amende de 45 euros puis affirmé lors de l'audience, en décembre dernier, que son « geste symbolique » visait à « établir un débat » sur la nocivité de la publicité. Le ministère public avait alors réclamé une amende de 300 euros à l'encontre du militant. Son avocate, Me Caroline Marcel, a estimé hier que le jugement avait « pris en compte et respecté l'idéologie de M. Baret en faisant une application modérée de la loi. » ■