De vieux projets font la relance

— 

Un plan de relance qui a déjà relancé... les tensions entre l'Etat et l'Ile-de-France. Daniel Canepa, le préfet de région, a présenté hier les 80 opérations, pour un montant global de 500 millions d'euros, prévues en Ile-de-France pour soutenir l'économie. « Une part significative » d'entre elles, selon le préfet, correspond aux « engagements pris par l'Etat dans le cadre du contrat de plan Etat-région 2000-2006 et permettra l'accélération du contrat de projets Etat-région 2007-2013 ». En clair : de l'argent déjà programmé. Justement, ce sont autant de dossiers « prêts à démarrer dans les jours qui viennent », justifie Daniel Canepa, qui souhaite que l'essentiel des crédits soit consommé « en 2009, voire en 2010 ». Notamment sur le volet routier (109 millions d'euros). Ce qui explique, selon le préfet, pourquoi l'Etat a apporté peu d'argent aux transports en commun, comme le réclame le président (PS) de la région, Jean-Paul Huchon. Lequel rétorque que l'effet aurait été immédiat pour « les chantiers de tramways, l'achat de matériel roulant ou l'amélioration des RER ». ■A. S.