Les espaces verts menacés

— 

Une décision fâcheuse pour la Ville de Paris. La cour administrative d'appel a annulé hier les règlements du plan local d'urbanisme (PLU) sur les parcs, les jardins et les bois de Paris, en vigueur depuis septembre 2006. Expliquant que leur rédaction était « imprécise », la cour annule d'« importantes protections », explique la mairie. Ainsi, 30 % de la surface de la zone verte est classée en zone d'urbanisme ordinaire. La possibilité de construire n'est plus réservée à des espaces précisément définis. « La Ville engage une révision du PLU afin de rétablir l'ensemble de ces protections », a-t-elle précisé dans un communiqué. ■